La rotation des jouets : le défi

Après l’article d’hier sur pourquoi désencombrer les jouets des enfants, aujourd’hui on se retrousse les manches ! Je vais te donner la méthode pour réaliser un grand tri des jouets de ton enfant et mettre en place une rotation, qui devrait permettre à la maison de rester rangée, et à ton enfant d’avoir tout ce dont il a besoin, à portée de main.

La rotation des jouets, c’est tout simple dans l’idée. Il s’agit de pré-former des lots de jeux, et d’en sortir un seul à la fois, mis à disposition de ton enfant. Le reste est rangé, hors de vue et hors de portée (très important !). C’est parti pour 10 étapes, dont les 6 premières sont à faire d’un coup ! (A la fin de l’article, quelques photos de la rotation à la maison).

  • Regroupe tous les jouets de la maison au milieu de la chambre ou du salon. Oui, ça pique mais c’est le meilleur moyen de ne rien oublier. Et d’avoir une petite claque visuelle 😉
  • Fais des tas en catégories de jouets : motricité (globale et fine), art (musique, dessins), réflexion (puzzles), imitation (cuisine), construction (lego), imagination (Flockmen)… il y en a d’autres. Mais essaie de ne pas faire trop de sous-catégories, c’est déjà assez complexe !
  • C’est le moment de te débarrasser des jouets qui ne sont plus du bon âge, non réparables, ou avec lesquels ton enfant ne joue manifestement plus. Ceux-là bien sûr tu peux les donner, les revendre ou les jeter s’il sont irrécupérables.
  • Pour sélectionner les jouets qui vont constituer tes lots, ça va dépendre de l’âge et des besoins du moment de ton enfant. Il faut avant tout l’observer. Quels sont ses intérêts du moment ? Peut-être qu’en ce moment, 3 poupées sont nécessaires car il organise des jeux entre elles. Peut-être qu’une est largement suffisante… Pas de panique si tu ne sais pas : entre 1 et 3 jouets de chaque catégorie et c’est bon ! (1 boîte de Lego c’est déjà bien, pas besoin de rajouter des Kapla là-dessus, tes dessous de pieds me diront merci).
  • Range les objets sélectionnés, de manière très simple d’accès à ton enfant : pas de boîtes dans une boîte avec un couvercle galère ! Pas une pile de jeux de société à soulever pour trouver celui dont on a envie là tout de suite ! Plusieurs méthodes de rangement existent, mais ma favorite est de disposer les jouets sur des étagères basses à hauteur d’enfant, dans des paniers, sur des plateaux… Rien ne s’empile, tout est visible (merci Montessori) !
  • Les autres jouets restants, tu les regroupes en lots également, dans des sacs ou des boîtes, que tu ranges hors de vue et de portée des enfants. C’est ça ta rotation.
  • Au bout d’un certain temps (1 semaine, 2 semaines, 2 mois ?) tu ranges tous les jouets sortis dans un sac et tu passes au lot suivant. Simple non ?
  • Exceptions !! Ben oui parce que la cuisine miniature et le trotteur on en a (j’espère) pas 3 ou 4 et donc il y a bien sûr des jeux « grands classiques » qui vont rester là, tout le temps.
  • Précision : les lots ne sont pas scellés et personne ne viendra te juger si tu récupères vite fait un petit truc dans un sac. C’est un processus évolutif fait d’essais et d’erreurs (mais de beaucoup de réussites et de joie, promis).
  • A chaque rotation, c’est l’occasion d’observer et d’ajuster les jouets en fonction des besoins de ton enfant.

Ça y est, tu peux profiter de l’ordre et de la sérénité de ta maison ! Pour terminer, voici 2 petites astuces supplémentaires :

Astuce 1 : Pour délimiter une zone de jeu sans trop de débordements, crée des espaces dédiés à ton enfant. Pas besoin de beaucoup de place pour cela. Un tapis dans le salon qu’on déroule pour s’installer et jouer et qu’on range ensuite fait très bien l’affaire (impressionnant ! La barrière visuelle naturelle faite par le tapis incite à l’ordre)

Astuce 2 : Les jouets peuvent être disposés à plusieurs endroits de la maison. Et pourquoi ne pas mettre une (petite) caisse de figurines ou autres dans la cuisine ? Comme ça, plus besoin de déménager la chambre quand ton enfant veut juste être avec toi à cet endroit là à ce moment là !

Lors de mon propre tri il y a plus d’un an (je n’avais qu’un enfant de 18 mois à l’époque). Précision : 90% de ce qui est là nous a été offert (merci !). Lors du tri je m’étais séparée de peu de choses mais j’avais surtout identifié les « manques ».
Exemple d’un lot. Les jouets sont rangés en partie dans la chambre et en partie dans le salon.

La rotation des jouets fonctionne souvent à merveille pour conserver de l’ordre, prendre mieux soin des affaires, et favoriser la concentration et l’imagination de ton enfant. Prêt-e à essayer ?

1 réflexion sur “La rotation des jouets : le défi”

  1. Ping : La chambre Montessori pour les tout-petits – Une enfance au naturel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :