Pourquoi et comment jouer avec ton enfant ?

Joues-tu avec ton enfant ? Certains parents adorent jouer avec leurs enfants, et passent d’ailleurs des heures à le faire, à inventer des histoires, à faire des parcours d’obstacles dans la maison, etc. Au contraire, certains parents jouent peu avec leurs enfants, et souvent sans plaisir. Il y a de nombreuses explications à cela : manque de temps, manque d’envie, peur du ridicule, peur de s’ennuyer, ne pas savoir jouer… Pour être honnête avec toi, je ne me considère pas comme une maman qui aime jouer des heures. Mais cela ne m’empêche pas de le faire avec mes enfants, et avec plaisir. Voici mes 3 conseils ultra simples pour retrouver le plaisir du jeu avec ton enfant !

Pourquoi jouer avec ton enfant ?

D’abord, il est primordial de jouer avec son enfant, car il s’agit d’un moment privilégié à partager avec lui, qui te permet de te connecter à lui, et de remplir vos réservoirs affectifs l’un l’autre. Je ne parle pas dans cet article du jeu libre – bien qu’il soit lui aussi très important –, mais vraiment du jeu avec ton enfant, d’un échange.

Ensuite, beaucoup d’émotions passent par les jeux (surtout avec des enfants un peu grands qui reproduisent en jeu ce qu’ils vivent et observent) et tu apprendras beaucoup sur ton enfant par le jeu.

Enfin, c’est l’occasion de transmettre des règles de vie « l’air de rien » : respecter les règles d’un jeu, attendre son tour, montrer à une poupée comment se brosser correctement les dents, etc.

Comment jouer avec ton enfant ?

Si tu fais partie des parents qui n’aiment pas ou ne savent pas jouer avec un enfant, et que tu veux que ça change, je te propose 3 clés ultra simples que tu peux appliquer dès aujourd’hui.

1) 10 minutes de jeu suffisent

On pense parfois manquer de temps pour jouer. Mais sache que 10 minutes où tu te consacres à 100 % à ton enfant sont extrêmement bénéfiques et suffisent à remplir son réservoir affectif. La clé de la réussite est que pendant ces 10 ou 15 minutes, tu ne t’occupes que de ton enfant : pas de cuisine en même temps, pas de téléphone, pas d’appareil photo (les meilleurs moments, on ne les immortalise pas toujours en photo, on les garde en tête), pas de liste de course à faire dans sa tête… 100 % de ton attention doit être sur ton enfant, il sentira facilement la différence.

Peut-être qu’à la fin du jeu il demandera de jouer encore, mais si tu n’as pas 10 minutes de plus à consacrer entièrement à lui (car tu dois travailler, cuisiner…), dis-le lui. Il ne sera peut-être pas content, c’est son droit. Mais explique-lui aussi que le lendemain, ou plus tard dans la journée, tu auras à nouveau du temps rien que pour lui.

Telle une belle routine, ces minutes que vous passez à jouer tous les deux sont précieuses. Pas besoin d’y passer des heures si ce n’est pas ton truc, mieux vaut moins de temps, mais du temps de qualité.

2) Choisis un jeu que tu aimes toi-même

Alors là, c’est le conseil le plus utile. La meilleure façon de se mettre à jouer avec ton enfant est tout simplement de lui proposer un jeu que toi tu aimes ! On a tous des préférences, je suis sûre que même si tu penses ne pas aimer jouer, il y a quelque chose qui te plaît : jeux de rôle, constructions, domino, mémo, jeu de société, 1,2,3 soleil, cache-cache …

Passer du temps avec ton enfant, d’autant plus s’il s’agit d’un temps de jeu, doit être source de plaisir pour toi comme pour lui. Ne te force pas avec un jeu que tu n’aimes pas, car tu seras distrait-e, peu enjoué-e et ton enfant le verra. Tout le monde sera perdant. Au contraire, un jeu que tu aimes t’apportera de la joie et tu ne verras pas le temps passer ! Et ton enfant ne sera pas malheureux si tu ne joues pas à tout avec lui. Il a d’autres personnes avec qui jouer à des jeux différents.

3) Laisse ton enfant mener le jeu

Des blocages fréquents des parents à jouer des jeux de rôles (jouer à la poupée, au docteur, etc.) sont la peur du ridicule et le manque d’imagination. Que je te rassure tout de suite là-dessus : laisse ton enfant s’occuper de tout ça ! Lui, il ne manque pas d’imagination.

Alors laisse toi porter par le jeu, assieds-toi à côté de lui et réponds à ses questions quand il t’en pose. Tu n’as pas besoin de faire vivre le jeu, tu es plutôt un spectateur actif.

Au final…

Jouer avec ton enfant est très important mais ne devrait pas être une corvée. J’espère que ces conseils te rassureront et te donneront envie dès aujourd’hui de te poser avec ton enfant pour jouer avec lui !

Tu es plutôt de l’équipe « je joue sans compter » ou « je n’ai pas le temps pour jouer » ? N’hésite pas à me le dire en commentaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :