Au secours, mon bébé ne veut pas dormir ! 2 informations capitales sur le sommeil des nouveau-nés de 0 à 3 mois.

Pour de nombreux parents, le sommeil de bébé est un enjeu majeur, et cela se comprend ! D’abord, parce que si l’enfant ne dort pas, le parent non plus. Le manque de sommeil engendré chez l’adulte le rend moins patient, moins serein, moins bienveillant… que des moins. Ensuite, la pression sociale est importante sur ce sujet. Sans s’en rendre compte (ou parfois, volontairement), les proches peuvent faire des remarques désagréables et pleines de jugement concernant ce que devrait être selon eux le sommeil de notre enfant. En outre, les parents se sentent souvent démunis face aux recommandations farfelues qu’ils reçoivent (la méthode des 5-10-15 en est un exemple). Enfin, ce n’est pas un problème à prendre à la légère étant donné que la situation du coucher est quotidienne et qu’une ambiance dégradée ne s’améliore pas spontanément, elle a au contraire tendance à empirer à avec le temps (crises, cris et pleurs tous les soirs chez les jeunes enfants ne sont malheureusement pas des situations rares). Dans ces circonstances, il est parfaitement compréhensible que les parents désirent trouver une solution à la question du sommeil de leur enfant.

Dans cet article, je partage avec toi 2 informations capitales sur le sommeil des bébés de la naissance à 3 mois environ, et qui pourraient t’aider à prendre du recul sur le manque de sommeil (le tien), et les multiples (incessants !) réveils nocturnes de ton enfant.

1. Les cycles de sommeil chez le bébé sont très différents de ceux des adultes (ou des grands enfants)

A sa naissance, le nouveau-né n’a pas le même rythme que nous, son horloge biologique n’est pas calée sur une journée de 24 heures, ni divisée en une phase longue de sommeil la nuit et d’éveil en journée. C’est au fil des semaines et des mois qu’il va acquérir ce rythme. Bien sûr, on peut l’aider, par exemple, en continuant nos activités de la journée pendant ses siestes et en diminuant l’intensité lumineuse et sonore le soir et la nuit. Mais il faut également savoir être patient avec son bébé et lui donner le temps nécessaire pour acquérir ce rythme.

Astuce : Pendant les réveils nocturnes, on évite donc d’allumer la grande lumière et de parler à voix haute !

De la naissance à 3 mois, le bébé a des cycles de sommeil d’environ 50 minutes, composés d’une phase de sommeil agité et de sommeil calme. Entre chaque cycle, il se réveille. Dans certains cas, ce réveil est si bref que le nouveau-né enchaîne sur un autre cycle de sommeil de 50 min. Mais le cas le plus commun est qu’il se réveille totalement et qu’il appelle ses parents. Nous verrons pourquoi un peu plus bas.

A titre d’information, à 3 ans, les cycles durent 70 min. Et à chaque nouveau cycle, un éveil bref surgit, qui provoque potentiellement un besoin pour l’enfant d’être rassuré. Tant qu’il ne sera pas totalement rassuré, il est complètement normal qu’il se réveille la nuit, plusieurs fois ! Les cycles de sommeil de l’adulte durent environ 95 minutes, et les éveils brefs passent le plus souvent inaperçu (pas pour tout le monde…).

Quand on a cette information, ça rassure un peu non ? Si ton enfant se réveille toutes les heures la nuit ou qu’il ne fait pas de siestes de plus d’une heure en journée : félicitations, c’est un bébé normal ! C’est souvent plus facile d’observer le sommeil de son enfant pendant les siestes (car on n’est moins fatigués nous-même…). Je t’invite à observer ses phases de sommeil. Souvent, au bout de 20 minutes c’est un moment critique pour de nombreux bébés, et il se réveille, il passe d’une phase à l’autre. Si tu vois des signes de réveil à ce moment (et qu’il n’est pas déjà dans tes bras), tu peux lui mettre une main sur le ventre, lui donner le sein, la tétine, lui dire un mot ou 2 à voix basse (bref ce qui marche d’habitude pour l’endormir), ça va le rassurer sur ta présence, et il est fort probable qu’il reparte pour un autre cycle, sans avoir réellement marqué d’éveil.

2. Mon bébé se réveille plusieurs fois par nuit et me réclame à chaque fois, j’ai peur qu’il me manipule

Qu’un bébé se réveille la nuit est totalement normal, on l’a vu. Mais pourquoi réclame-t-il ses parents et ne peut-il pas se rendormir seul ? Souvent, les parents ont peur que leur enfant s’habitue à les avoir à côté pour s’endormir et voudraient qu’il ait la capacité de s’endormir (et surtout se rendormir) seul. Mais ce n’est pas le cas. Pourquoi ?

Mettons-nous à la place du bébé. Tu t’endors tranquillement dans les bras de ta maman, et tu te réveilles dans un endroit différent, froid, sans l’odeur de ta maman, sans son contact. Tu as bien sûr toutes les chances d’être paniqué et ton unique solution est d’appeler à l’aide pour être rassuré.

En aucun cas, le bébé ne manipule le parent : « dès que je le prends dans mes bras, il s’arrête de pleurer », c’est justement qu’être dans les bras lui procure toute la sécurité (affective mais aussi physique) dont il a besoin. Il est totalement dépendant de ses parents et n’a qu’un seul moyen de communication en cas de stress et de peur : crier.

On voit bien que l’enjeu n’est pas « d’habituer le bébé à s’endormir seul », mais bien de lui procurer suffisamment de sécurité et de réassurance, tous les jours, toutes les nuits, pour qu’un jour, il ne ressente plus le besoin d’appeler à l’aide pour vérifier que l’aide est là, il le saura (et on lui accorde le droit à des « rechutes », en cas de maladie, de changement dans la vie, des dents, d’une mauvaise journée, oui : souvent !…). Alors, on oublie la méthode des 5-10-15 minutes (tout le monde connaît ? Je préfère ne pas en parler ici) qui ne procurent aucune sécurité au nouveau-né, et on accourt dès son bébé pleure. Oui, on accourt (attention à ne pas trébucher sur un tapis hein …) car les hormones du stress (cortisol) se répandent rapidement dans le corps, et plus on intervient vite, moins elles ont le temps d’agir. Le cododo (attention à bien respecter des règles élémentaires de sécurité) est bien sûr une solution idéale pour rassurer rapidement un bébé la nuit.

Précision : On accourt au moindre pleur : oui. Encore faut-il reconnaître les pleurs de bébé… Ça se complique ? Pas de panique, en quelques semaines ou mois, chaque parent est capable de reconnaître les types de pleurs. Quiconque a dormi avec un bébé sait qu’il fait (beaucoup) de bruit, mais ce ne sont pas forcément des « pleurs de réveil ». Alors, on est à l’affût, on attend allongée dans le noir les yeux grands ouverts de savoir si ces gazouillements vont augmenter en intensité et se réduire d’eux-mêmes (c’est du vécu je peux vous le dire ! Et aujourd’hui encore, avec des « grandes » de 18 mois et de 3 ans). Et on intervient que si c’est nécessaire (parfois, en croyant bien faire, c’est nous qui réveillons nos enfants alors qu’ils gazouillaient tranquillement…).

Au final :

Voilà les 2 informations capitales selon moi concernant le sommeil de bébé. Premièrement : si ton bébé se réveille toutes les heures, jour et nuit, c’est totalement normal, il n’y a rien qui cloche. Naturellement, ses cycles de sommeil vont s’allonger. Deuxièmement, lors des réveils nocturnes, ton enfant a besoin de toi pour être rassuré (tu remarqueras que je n’ai même pas parlé du combo faim/soif – couche sale… Il n’y a pas que cela dans la vie d’un bébé ;-)). Plus tu lui offres de la sécurité, et plus vite il deviendra autonome vis à vis du sommeil.

Si tu es parent d’un jeune enfant, laisse-moi un commentaire pour me dire si tu connaissais déjà ces informations et comment ça se passe chez toi ?

2 réflexions sur “Au secours, mon bébé ne veut pas dormir ! 2 informations capitales sur le sommeil des nouveau-nés de 0 à 3 mois.”

  1. Ping : Comment coucher rapidement mes enfants pour aller profiter de ma soirée ?! – Une enfance au naturel

  2. Ping : Mon bébé se réveille la nuit : comment gérer les réveils nocturnes ? – Une enfance au naturel

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :